Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Bibliothèque

Bibliothèque

Bienvenue sur le site officiel de la Bibliothèque de la Commune de Ferrières, implantation de XHORIS !

 

HORAIRE :

 

Mercredi et vendredi de 14 à 17 heures

Samedi de 10 à 12h.

 

La bibliothèque sera fermée du 23/12/21 au 03/01/2022 inclus.

 
 

Mesures covid :

 

Maximum 2 personnes en salles, distanciation physique, port du masque, gel hydroalccolique,

ouvrages systématiquement désinfectés avant remise en circuit.

 

Route de Hamoir 34
4190 FERRIERES (Xhoris)

Christine HARDY

04/369 29 26

YmlibGlvdGhlcXVlQGZlcnJpZXJlcy5iZQ==

toutes les collections des 8 bibliothèques du réseau Ourthe-Amblève sur www.catalogueboa.be

 


 

 

Présentation et réglement :

 

La bibliothèque de Xhoris fait partie des huit bibliothèques du réseau Ourthe-Amblève. Elle pratique les mêmes conditions générales : l'inscription est individuelle et incessible. Elle est gratuite jusqu'à 18 ans. L'affiliation annuelle est de 5 euros pour les plus de 18 ans.

Le prêt est gratuit et limité à 15 documents par personne pour tout le réseau. Il est consenti pour 4 semaines. Un maximum de 2 prolongations de 2 semaines peut être demandé (par téléphone ou par mail).

En cas de perte, vol ou détérioration d'un document, celui-ci doit être remplacé ou remboursé.

Attention ! Tout retard dans la restitution des documents entraîne des amendes.

Notre équipe:

 

Christine Hardy, Historienne de l'Art de l'ULg

 

Depuis sa réouverture à la mi-mai 2018, la bibliothèque de Xhoris propose aux lecteurs de tous âges un nouveau choix de livres abordant un très large éventail de sujets.La signalétique et la classification ont été améliorées pour faciliter le repérage des ouvrages et l’homogénéité des collections. De nouvelles catégories ont été créées, en fonction des attentes de nos lecteurs et de l’actualité littéraire: Voyages (guides, etc), Histoire de l’art, archéologie et esthétique, Anthropologie, Ethnologie, Psychologie, Développement personnel, Jardinage et permaculture, Ecologie, Ethologie, Livres pour les enfants DYS, Essais, Récits, Traités, Littératures étrangères, Dictionnaires et outils de la langue française (synonymes, conjugaison, grammaire, difficultés), le coin des prix Goncourt et Goncourt des lycéens, Nobel de littérature, Fémina,  Victor-Rossel, du Premier roman, Médicis, etc. Les nouveautés  prennent place en tête de gondole, afin de suggérer des ouvrages aux lecteurs et lectrices en quête de découvertes.

 

La bibliothèque de Xhoris, accueille aussi... Un E.P.N. (Espace Public Numérique) & une grainothèque :

 

La bibliothèque est équipée du wifi, d’une photocopieuse (10 cents/copie) et d’un ordinateur sur demande (Espace Public Numérique) afin de mieux répondre aux besoins des lecteurs.

La bibliothèque accueille également une grainothèque, agrémentée d’ouvrages sur la permaculture et la biodiversité.

 

 

Activités et animations :

 

En dehors des périodes liées au Covid et à ses répercussions, la bibliothèque (et /ou la salle polyvalente adjacente) est le cadre d'animations, de conférences, d'expositions, de concerts, d'ateliers de calligraphie chinoise. Carmen PECORARO sensibilise les enfants à la lecture et développe leur imaginaire pendant l'Heure du conte qu'elle anime - un vendredi sur deux (hors périodes de congés scolaires). Attention !  Les animations sont reportées à une date ultérieure en fonction de l'évolution de la pandémie.

 

 

 

 

 

 

 

Actualité littéraire et chronique culturelle :

 

« Vieillir, c’est devenir l’enfant que plus personne ne voit. »

Antoine WAUTERS

 

 

Conseils lectures :

 

En pleine rentrée littéraire, Mahmoud ou la montée des eaux, le quatrième livre du Comblinois Antoine WAUTERS, - lauréat du Prix Première avec Nos Mères, en 2014 - , se distingue par la profonde originalité de son texte en vers libres où la parole métaphorique, sorte de voix intérieure, est donnée à un vieux poète syrien qui se remémore la construction du barrage de Tabqa, le conflit et ses atrocités, la perte d’êtres chers et l’inhumanité de l’ophtalmologue devenu dictateur. Avec Au Printemps des monstres, le romancier-enquêteur Philippe JAENADA rouvre l’affaire Luc Taron, l’assassinat d’un garçon de onze ans le 26 mai 1964, pour lequel a été condamné Lucien Léger, qui passa quarante et un ans en prison, sans jamais cesser de clamer son innocence. "Mon père avait été SS. À 31 ans, je repartais dans la vie avec cette honte et ce fardeau", écrit Sorj CHALANDON, l’auteur d’Enfant de salaud, un dernier roman très personnel d’ores-et-déjà en lice pour le Goncourt 2021. De père dominateur, il est aussi question dans Le Fils de l’homme de Jean-Baptiste DEL AMO : il y fait l’autopsie de la violence dans laquelle la folie d’un père précipite sa famille. Après le succès d’Une bête au paradis (2019), le (déjà) 9ième roman Seule en sa demeure de la jeune et talentueuse poétesse et romancière Cécile COULON est un des incontournables de cette rentrée littéraire : un mariage arrangé au XIXe siècle dans un milieu bourgeois pétri de convenances prend une tournure inquiétante. Premier Français à avoir remporté le prix Booker International (Frères d’âme), David DIOP s’est inspiré de l’île de Gorée, au Sénégal, comme cadre de son nouveau roman La Porte du voyage sans retour. Écrit durant le confinement, Chevreuse de Patrick MODIANO, - Prix Nobel de Littérature en 2014 -, explore au fil d’une écriture très douce les mécanismes de la mémoire pour traquer l’odeur du temps… Dans son 30e livre, Amélie NOTHOMB fait revivre son père (décédé le premier jour du confinement), à la première personne, dans un roman biographique en forme de conte familial : Premier sang évoque avec humour et élégance les vacances ascétiques du jeune Patrick Nothomb dans le château-faible de son grand-père désargenté adepte d’une éducation très darwinienne, ses débuts dans la carrière diplomatique à Kisangani, alors Stanleyville, où le jeune consul est confronté, en 1964, à une terrible prise d'otages. On aurait apprécié poursuivre ce récit bien au-delà de la mission africaine…

 

Le Prix Goncourt de Littérature 2021 a été octroyé au romancier tanzanien Abdulrazak GURNAH, né à Zanzibar en 1948, arrivé en Grande-Bretagne dans les années 60 en tant que réfugié et auteur d’une dizaine de livres abordant les effets du colonialisme en Afrique de l’Est et le destin des réfugiés pris entre les cultures et les continents. A présent Professeur de Littérature anglaise à l’Université de Kent, il s’est fait connaître grâce à ses romans Paradise (1994) et Près de la mer (2001), dont les thèmes demeurent actuels.

 

 

Des lectures pour nous libérer des stéréotypes :

 

Dans Le Déclic créatif, le pianiste de jazz franco-israélien Yaron HERMAN défait les idées reçues au sujet du talent, et explique comment l’expression créative est à la portée de tous, à travers une méthodologie inventive.

 

 

Des lectures pour élargir nos horizons :

 

La journaliste scientifique, romancière, essayiste et traductrice britannique Laura SPINNEY est l’auteure d’un ouvrage très documenté consacré à la pandémie de grippe de 1918, intitulé La Grande tueuse. Comment la grippe espagnole a changé le monde. La fameuse grippe dite espagnole fut en effet la plus foudroyante pandémie qui décima l’humanité en guerre, causant plus de morts que la Grande Peste. Apollinaire, Kafka, Bartok, Schiele y succombèrent.

 

 

Département jeunesse :

 

Si on ne présente plus J. K. ROWLING, arrivera-t-elle à nous surprendre avec Jack et la grande aventure du Cochon de Noël, son tout nouveau livre paru en octobre chez Gallimard ?

 

Le facétieux « Chien pourri » poursuit ses aventures à travers deux autres petits volumes pleins de gags...

 

                                                                                 

 

 

 

L’Heure du conte et autres histoires !

 

Carmen PECORARO retrouve ses petits auditeurs aux dates suivantes, le vendredi entre 15h45 et 16h15:

- 19/11/21: « La Perle »

- 03/12/21: « L’Heure vide »

- 17/12/21: « Tibouli rêve de couleurs »

 

Inscriptions à la bibliothèque ou auprès de Carmen (sms au 0497 18 74 24)

 

 

 

 

 

Nos artistes et artisans :

 

Nouveau : Parce que sans culture, il n’y a pas d’avenir ! Vous êtes à l’honneur dans cette rubrique…

 

Sa galerie dresse fièrement sa façade couverte de lierre sur la place de Chablis, mais avez-vous déjà franchi la porte de La Maison d’images ? Pas encore… alors, n’hésitez plus et pénétrez dans son antre où ses œuvres très personnelles et pétries de questionnements philosophiques et ontologiques ne manqueront pas de vous interpeler. C’est donc dans sa demeure au cœur du village de Ferrières que José STREE expose ses créations. Ceux qui le connaissent un peu savent que c’est un boulimique de culture : lecteur passionné d’ouvrages artistiques, historiques et philosophiques, il est non seulement un créateur insatiable mais aussi l’auteur de centaines d’articles. Esprit curieux et polyvalent, il est graveur, peintre, sculpteur, vidéaste, infographiste, conférencier, organisateur d’expositions… Depuis 1978, il expose ses œuvres en Belgique et à l’étranger. Des prestigieuses institutions abritent ses créations : le Cabinet des Estampes de la Ville de Liège aujourd’hui intégré au Musée de la Boverie, la Province de Liège, le Musée Royal de Mariemont, le Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée de La Louvière, le Ministère de la Communauté française de Belgique, ainsi que des collectionneurs privés. Son parcours artistique a débuté par l’estampe, en particulier la technique de la manière noire, prompte à exprimer sa sensibilité à l’égard de certains thèmes : les questions fondamentales de l’existence, la souffrance de l’humanité et ses aspirations spirituelles, autant de sujets qui nourrissent encore aujourd’hui son processus créatif. En 1981, il se consacre à la sculpture du petit granit, dont il extrait des fragments de roches dans les carrières. A cette époque débute également sa carrière de Professeur d’analyse esthétique et d’arts plastiques à l’Institut Saint-Luc, jusqu’en 2017. Depuis 1986, il donne des conférences portant principalement sur les rapports de perception du spectateur face aux œuvres d’art. La même année, il fonde un lieu d’exposition dans sa maison de Ferrières, où se succéderont des artistes belges et étrangers. En 1992, il explore les possibilités de la vidéo. Depuis 1999, José Stree se consacre à la sculpture en terre dont il apprécie la malléabilité, la spontanéité et la sensualité… La terre réfractaire devient son matériau de prédilection, permettant des cuissons à forts chocs thermiques (four papier, raku, pit-fire, four à bois). En 2012, il élabore un site internet par le biais duquel il livre le fruit de ses travaux artistiques, de ses techniques de prédilection, de ses réflexions sur l’art, et de ses références culturelles les plus appréciées (livres, musées, extraits musicaux…) : www.stree.be/jose

 

La Maison d’Images expose actuellement une centaine de ses sculptures regroupées autour du thème Vegetalis, ainsi qu’un ensemble de peintures, gravures, photographies et dessins de Jean-Pierre Bronze, Daniel Dutrieux, Leonardo Galliano, Stéphane Gilot, Simone Huby et Yves Piedboeuf.

  

 

        

 

Illustrations : Vue d’ensemble de l’exposition Vegetalis (2021), Vegetalis XLVII (Four à bois, 41,5 x 20 x 13 cm, 2019), Stylite couchée (Terre cuite au four à bois,
45 x 19,5 x 16 cm, 2015).

 

Exposition permanente et exposition temporaire Vegetalis :

La Maison d’Images

Place de Chablis 15

4190 Ferrières

Entrée gratuite

Bienvenue à toutes et tous !

 

 

Bibliothèque de Ferrières, implantation de Xhoris

Réseau des Bibliothèques Ourthe-Amblève

Christine HARDY
BIBLIOTHEQUE DE XHORIS
Route de Hamoir, 34
4190 XHORIS
Tél. : 04 369 29 26
YmlibGlvdGhlcXVlQGZlcnJpZXJlcy5iZQ==

Heures d’ouverture au public : mercredi et vendredi de 14 à 17h, samedi de 10 à 12 h.
Par téléphone : également le mardi de 8h30 à 16h et le jeudi de 8h30 à 11h30.

Catalogue en ligne : www.catalogueboa.be
Espace Public Numérique : la bibliothèque dispose du wifi et d’une photocopieuse (10 cents/p.).

 

 

 

BIBLIOBUS