Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / ma commune / Vie politique / Informations officielles / Finances
Actions sur le document

Finances

Conseil communal du 21 décembre 2016

Présentation du budget 2017


A l’exercice propre, le budget ordinaire dégage un boni de 148.367,96 euros.

Le total des recettes , exercices antérieurs compris, est de 6.910.814,38 euros et le résultat budgétaire positif est de 1.198.975,14 euros. Les finances communales sont donc saines, même si la conjoncture n’est pas facile.

La première difficulté vient des exercices antérieurs : l’apurement des charges des services de secours, soit 107.730,18 euros, la dernière année pleine, quand nous dépendions du service de Hamoir. Se sont ajoutés les pécules de vacances du personnel communal, avec le passage du système privé au public, soit 107.922,53 euros, mesure unique. Enfin, la cotisation de responsabilisation pour les pensions, soit 44.660,50 euros, qui elle continuera à augmenter. Etc. Au total, 270201,09 euros. Ce sont ces charges qui diminuent notre boni global. Lequel reste appréciable et reste proche de celui de 2012.

La deuxième difficulté vient de l’augmentation des frais du personnel, soit 101.000 euros par rapport au budget initial 2016. Nous continuons à chercher un équilibre entre les services à la population et le coût du personnel. Ainsi, par rapport à la dernière modification budgétaire, la charge a baissé de 5000 euros et le coût réel de notre personnel est lui aussi en diminution.

Nous gardons donc le cap fixé dès 2012 : gérer rigoureusement la commune, sans drame social malgré la crise qui perdure et qui pèse sur nos recettes.

Cette rigueur doit demeurer, car pour l’année 2017 les dépenses augmentent plus vite que les recettes.

Le programme des investissements qui relève du service extraordinaire se monte à 1.063.494,28 euros. C’est un effort remarquable pour améliorer la vie quotidienne des habitants de notre commune.

L’on y trouve les investissements qui font partie des lignes décisionnelles de la majorité : la remise en ordre progressive de nos bâtiments communaux avec une attention particulière pour l’isolation ; les routes, qui coûtent cher, mais qu’on ne peut négliger sous peine de voir la situation se détériorer et de rejeter sur la génération suivante le problème de nos 200 km de voiries ; la mise en évidence de notre patrimoine naturel et culturel ; le soutien aux associations culturelles et sportives ; et enfin le coup de pouce à nos lotissements.

Ces investissements seront financés par les seules sources réglementaires, à savoir l’emprunt (572.500 euros), les subsides (123.865 euros) et l’autofinancement (367.129,28 euros).


Dans un prochain article, nous vous donnerons le détail de ces investissements : leur situation dans la commune ; leur coût et leur répartition (bâtiments, routes, patrimoine, associations culturelles et sportives, lotissements).

Ces investissements concernent 2016 (ceux qui sont engagés en 2016 et qu’il faut réaliser en 2017) et les nouveaux investissements de 2017.

Yvon ROLLIN, 1er échevin en charge des finances.